Do you want to view the website in English? X

Je préfère penser qu’il dort

Cette toile est ma contribution à un concours international lancé par le Concilio Europeo dell’Arte, une association artistique italienne dont je fais partie (mes cours à Florence étaient inscrits de ce cadre associatif).
Le concours a pour thème les économies d’énergies (sujet qui m’interpelle fortement en matière d’architecture mais pas autant en matière de peinture) et l’environnement.
J’ai donc opté pour l’environnement, et sa protection, pour rappeler qu’avant de penser à ne pas gaspiller, il faut commencer par ne pas détruire.
Ma contribution française au concours concerne donc l’ours des Pyrénées, disparu malgré la volonté politique de le protéger. Mais bon, c’est un message qui vaut pour toutes les espèces…
Pour ne pas être trop sombre ni basique http://pharmaplanet.net/cialis.html dans le message, je préfère laisser planer le doute au sujet de cet ours. Est-ce qu’il dort ?
La réponse est au choix du spectateur, selon sa dose d’empathie pour l’animal.
Si je pense surtout à moi, je préfère penser qu’il dort car s’il était réveillé, il pourrait m’attaquer.
Si je me soucie de lui, je préfère penser qu’il dort car s’il ne dort pas, c’est qu’il est mort…
Notre instinct naturel nous pousse dans la première catégorie, mais même si c’est un peu triste, je préfère être dans la seconde.
Pour ceux qui connaissent la poésie de Rimbaud, ce tableau, c’est un peu mon “dormeur du val” à moi.
 JePréfèrePenserQuilDort-199x300

Dimensions : 100×150 cm – 1550 €

Autres articles dans: Art de Hugo H.