Do you want to view the website in English? X
-

Lichens jaunes

Bienvenue au bord du détroit de Magellan, unique route maritime entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique à travers la Patagonie. J’ai eu la chance d’avoir une journée de météo très calme pour une promenade en direction du phare San Isidro, le phare le plus au sud de l’Amérique continentale. Ce qui m’a permis, entre autres merveilles, de filmer depuis la rive et pour la première fois de ma vie des kelps grâce à mon téléphone étanche. Les kelps sont des algues géantes munies de flotteurs (des bulles gonflées de gaz) qui leur permettent de se tenir verticales dans l’eau. Elles peuvent ainsi créer de véritables forêts sous-marines, lieux qui me font évidemment rêver… Malheureusement, elle ne croissent que dans les eaux froides et je suis un plongeur frileux. L’occasion était belle de plonger seulement ma main dans cette eau froide et cristalline pour profiter du spectacle subaquatique. Voici le croquis que j’ai pu faire en recomposant la vue depuis une vidéo prise avec le smartphone. Très smart, oui, merci.

Kelp

Mais sortons de l’eau pour revenir sur la rive, ici composée de strates de roches inclinées qui se délitent en ribambelles crantées. Leur sommet est couvert de lichens marins d’un jaune merveilleux et inattendu dans ce paysage aux couleurs délavées malgré une journée de printemps idéale.

L’eau du détroit aussi bien que le reflet du ciel dans les flaques est d’un bleu de Prusse, donc froid, que j’utilise très rarement. Le gris se décline dans toutes les tonalités de brun, vert neutre, jaune ocre et bleu. Surtout parmi les galets. Ah oui, il y a aussi ce vert intense des algues sur les rochers à l’arrière-plan, mais c’est toujours du jaune de chrome mélangé cette fois à du noir. Si si, je vous assure !

“lichens jaunes” – Huile sur panneau entoilé (25x30cm) – 460 €

8 2019-05-28 9

Autres articles dans: Art de Hugo H.